C’est vrai, vous ne ronflez pas, mais vous devez lire ceci…

Scier des bûches. Bourdonner Vrombir comme un moteur. Ronronner Nous utilisons de nombreuses expressions amusantes pour décrire les ronflements, ce qui a donné naissance à des blagues hilarantes comme « J’ai tellement bien dormi avec tes ronflements dans mon oreille toute la nuit… JAMAIS DE LA VIE! ».

Un homme canadien sur trois ronfle, ce qui signifie que les personnes ne ronflant pas comme vous sont en majorité. La mauvaise nouvelle si vous campez ou partagez une chambre d’hôtel avec trois autres gars est que vous avez de grandes chances qu’au moins un d’entre eux commence à scier des bûches!

Cela peut être ennuyeux, mais également un signe de problème de santé s’il s’agit d’apnée obstructive du sommeil, une maladie affectant un homme sur 20. L’apnée du sommeil apparaît lorsque la langue et la gorge se détendent trop, bloquant la trachée. Un symptôme évident est un ronflement très fort, scier des bûches puis les empiler si on veut, associé à un épuisement excessif, de fréquents passages aux toilettes durant la nuit ou un réveil régulier avec la bouche sèche ou une céphalée.

Stopper l’apnée avant son apparition

Si vous pensez souffrir d’apnée du sommeil, assurez-vous de consulter un médecin dès que possible. Mais avant d’en arriver là, voici quelques mesures simples pour prévenir la maladie :

·      Éviter la consommation d’alcool au moins deux heures avant de se coucher.

·      N’utiliser de somnifères qu’avec l’accord de votre médecin, car ils peuvent détendre les muscles de la gorge et ralentir la respiration encore plus que d’habitude.

·      Cesser de fumer. Vérifiez la présence de ces 5 signes fréquents que vous êtes prêt à arrêter.

Commentaires

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*